Vos communiqués de presse en ligne

Ce site a pour objet de diffuser les communiqués de presse et articles des entreprises ou associations souhaitant présenter un nouveau produit ou service ou annoncer un événement. La ligne éditoriale de notre média est donc consacrée à l’actualité professionnelle relatée par les acteurs économiques eux-mêmes.

Se faire connaître est indispensable pour toute activité, afin de créer une notoriété, de trouver de nouveaux clients ou de tisser des partenariats.

Internet est devenu un outil incontournable pour votre communication, quelle soit locale ou internationale. Les communiqués de presse constituent un bon moyen de relayer des informations sur votre actualité.

Si vous êtes dans ce cas, n’hésitez pas à nous contacter pour nous proposer votre projet de diffusion.

Communiques.fr met à votre disposition un espace de communication libre et classé par catégories thématiques.

Diffusez-y votre actualité et profitez-en pour développer votre notoriété. Vous pouvez publier autant de communiqués de presse que vous le désirez tant que vous respectez nos consignes éditoriales.

conseil rédaction communiqués

Nos conseils rédactionnels

Quelques conseils sur la publication de votre communiqué de presse

Longueur :

La rédaction de votre document doit être aérée, structurée en paragraphe. Votre communiqué peut être un article de 500 mots ou plus. Bien entendu, l’article doit être original, et ne doit pas être utilisé ailleurs sur internet, même sur votre site, afin d’éviter la duplication de contenu.

Le titre :

Le titre de votre communiqué doit accrocher le lecteur, lui donner envie d’en savoir plus sur votre communication. Il est également recommandé d’y placer un ou deux mots clés importants pour votre référencement. Cependant, il doit correspondre fidèlement au sujet développé dans l’article, accrocheur ne signifie par racoleur.

Les paragraphes :

La rédaction de votre communiqué doit impérativement être structurée en paragraphe.

Vous pouvez le structurer de la sorte : un titre principal (H1), une introduction et deux ou trois sous-titres (H2) introduisant chacun un paragraphe.

Développez une idée principale par paragraphe. Vous pouvez pour cela vous inspirer de la règle journalistique des 5W en anglais : Who? What? When? Where? Why? (Qui?, Quoi?, Quand?, Où? et Comment?).

L’image d’illustration :

Choisissez au moins une image (de 400 pixel de longueur minimum) qui illustre au mieux la thématique de votre texte. Vous pouvez trouver ce type de dessins ou de photos sur Fotolia, par exemple, ou tout autre service en ligne de galerie d’images qui vous cèdent le droit de publication (environ 1.5 euros/image).

plan marketing

A la une

Réussir son plan marketing

L’objectif du plan marketing est la mise en place d’une stratégie commerciale en vue de la création d’une activité, du développement d’un projet, afin de convaincre la clientèle visée à acheter le produit ou le service de la marque existante ou nouvellement créée. Il va ainsi permettre de mieux visualiser les objectifs réalistes à atteindre et les actions à mettre en place pour y parvenir.

Mais pour arriver à ce résultat, il est nécessaire de veiller à utiliser correctement les résultats obtenus. En effet, une fois établi, celui-ci doit faire l’objet d’une parfaite analyse afin d’ajuster et revoir au mieux et au plus proche des prévisions les objectifs préalablement établis, en fonction des résultats concernant la cible, la concurrence et la main d’œuvre utile.

Cette analyse va également permettre de mieux appréhender toute évolution pouvant apparaître dans la mise en place et la gestion de l’activité. Suivant les résultats du plan marketing, il sera alors aisé d’éliminer les incohérences, les erreurs, pour garantir la viabilité du projet.

De même, il doit servir à contrôler les coûts de l’activité. En effet, son détail précis permet de vérifier le projet à tout moment en comparant le prévisionnel aux résultats réels.

Pour un produit ou une structure déjà existante, l’établissement d’un plan de communication contribue à l’analyse de l’efficacité d’une publicité mais aussi à comprendre au mieux les plaintes des clients, les problèmes se faisant jour au sein de la structure (service après-vente, unité de stockage) et d’y remédier dans les plus brefs délais et les meilleures conditions pour assurer la pérennité de l’entreprise.

Trois bonnes raisons de faire un plan marketing

Le plan marketing est un élément essentiel pour mener à bien un projet de création ou de développement. Voici trois raisons confortant la nécessité d’établir ce document.

Première raison : définir ses choix stratégiques. Le plan marketing permet de confirmer si les coûts et les besoins commerciaux sont en adéquation avec la clientèle visée. Ce point consiste principalement à se poser la question : comment se place-t-on sur le marché concurrentiel ? Il va ainsi analyser le marché, définir des objectifs et un positionnement. Il va également permettre de visualiser si ce dernier est conforme à la politique commerciale envisagée.

Deuxième raison : mettre en place une ligne de conduite. Un plan marketing s’établit bien souvent pour plusieurs mois, très souvent une année. Il permet alors de planifier semaine après semaine les actions à mener, que ce soit les salons que l’on souhaite réaliser, la mise en œuvre d’opérations commerciales, d’actions promotionnelles. Ceci permet ainsi de suivre une ligne bien définie, d’anticiper chaque action. Il est donc essentiel de conserver ce plan à portée de main afin de pouvoir s’y référer régulièrement et vérifier que les tâches en cours sont en relation avec le planning établi.

Troisième raison : permettre de reprendre le dossier en cas de déviation ou difficulté. Réel tableau de bord de l’activité, le plan marketing développe les objectifs à atteindre, définis lors de sa conception, et offre une comparaison avec la réalité à un instant donné. Les écarts sont souvent nombreux. L’observation du prévisionnel permet ainsi de revoir sans attendre la stratégie mise en place pour obtenir les résultats attendus. Cela limite donc les échecs et permet une réaction rapide. C’est notamment le cas pour un dépassement budgétaire, un bilan moindre concernant une opération publicitaire, etc.